L'histoire en images - 1947, la partition de la Palestine

Après 1945, la tragédie de la Shoah renforce la revendication sioniste d’un État refuge pour les juifs du monde entier. Les Arabes palestiniens revendiquent quant à eux le départ des Britanniques et la formation d’un État arabe indépendant, au sein duquel les juifs ne disposeraient que d’un statut de minorité. Londres échoue à mettre en place un État binational au sein duquel puissent coexister pacifiquement les deux communautés. Ils sont incapables de maintenir la paix civile et essuient des attentats terroristes perpétrés par des groupes juifs extrémistes. Ils s’en remettent à l’ONU, qui propose le partage de la Palestine en deux États, un arabe et un juif, plus une tutelle internationale pour Jérusalem et Bethléem. L’État juif occuperait 55 % de la superficie du territoire palestinien, mais désertique dans toute sa partie méridionale, avec une population de 500 000 juifs et 400 000 Arabes.
14/03/2020
3mn47s
670 vues
Discipline(s) :
Niveau(x) :
Type(s) :
Licence Contrat Creative Commons

Afficher sur votre site

Sélectionner ce code html, le copier et le coller dans votre site ou blog (vous pouvez changer les dimensions)